Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 27 février 2019

AG2R lance un fonds de dette de 50 M€ dédié à l'agroalimentaire


L'AG2R La Mondiale Matmut et Eiffel Investment Group viennent d'annoncer le lancement d'AGRRO Croissance, un fonds doté de 50 millions d'euros pour aider de petites PME de la filière agroalimentaire à financer leur développement. Une première opération a déjà été réalisée et quatre autres dossiers sont déjà à l'étude. 


L'AG2R La Mondiale Matmut et Eiffel Investment Group viennent d'annoncer le lancement d'AGRRO Croissance, un fonds doté de 50 millions d'euros pour aider de petites PME de la filière agroalimentaire à financer leur développement. Une première opération a déjà été réalisée et quatre autres dossiers sont déjà à l'étude. 

Premier secteur industriel français, l'agroalimentaire suscite décidément de plus en plus l'intérêt. En témoigne l'annonce par AG2R La Mondiale Matmut du lancement du fonds AGRRO Croissance, en association avec Eiffel Investment Group. Ce nouveau fonds doté d'un montant initial de 50 millions d'euros est né de l'expertise en matière de financement du groupe de protection et d'assurance, mais aussi de son "engagement historique" aux côtés des branches professionnelles et des IAA et enfin "notre implantation dans les territoires", a souligné David Simon, membre du Comité de direction en charge des investissements des finances et des risques. Et ce dernier d'insister sur le sens des mots "dotation initiale. C'est un début, qui ne peut que croître, pourquoi pas à 150 millions dans un an", a-t-il laissé entendre. Si ce montant peut en effet sembler "petit" comparativement à la taille du secteur agroalimentaire et des besoins en financement des entreprises, il est néanmoins en rapport avec les cibles visées par AGRRO Croissance. Ces PME d'au moins trois ans d'existence, doivent en effet réaliser un chiffre d'affaires compris entre 5 et 50 millions d'euros, parce que "c'est là que se crée l'emploi", ont notamment justifié les fondateurs du fonds. Partant du constat que les solutions de financements offerts actuellement aux petites PME non cotées Bourse, entre la dette bancaire et l'ouverture de son capital à un fonds, ne répondaient pas forcément à leurs besoins, "nous avons choisi de leur donner accès à un financement non dilutif et à long terme, de type Euro PP notamment, qui est réservé à de plus grosses entreprises", a expliqué Guillaume Panié, directeur général de Eiffel Investment Group. L'objectif d'AGRRO Croissance est donc d'apporter à ces PME, des financements (dette senior in fine d'une maturité de 5 à 8 ans) compris entre 1 et 2,5 millions d'euros, pouvant être portés à 10 millions d'euros si besoin, en mobilisant d'autres fonds gérés par son partenaire Eiffel.

L'autre particularité de ce fonds est sa grande proximité avec les dirigeants de la filière agroalimentaire. Cette démarche s'illustre par la concomitance entre sa création et celle du Club AGRRO Croissance né en janvier dernier, à partir d'un noyau de 6 chefs d'entreprise, qui partagent complémentarité et savoir-faire (*). De 6 actuellement et très bientôt 7, "le Club va s'élargir à 30 membres, voire 50 maximum", projette Frédérick Bouisset, son président et également président de Labeyrie Fine Foods. En revanche, "le fonds n'a pas vocation à être ouvert, parce que son ADN en lien avec le Club est particulier", a précisé David Simon.

L'épargne retraire au service du développement local

La motivation de chacun des membres repose sur l'enrichissement mutuel entre assureur, financiers et industriels, parce que "croiser les regards entre tout ce que nous savons faire, c'est une vraie richesse pour chacun", estime Jean-Eudes Tesson, un des membres du club et président du groupe d'entreposage frigorifique Tesson. Elle tient aussi de "la noble cause" comme l'explique Frédérick Bouisset, qui consiste "à utiliser l'épargne retraite (gérées par AG2R, ndlr) pour financer le développement local tout en faisant circuler les bonnes pratiques, notamment en ce qui concerne les accidents au travail dans l'agroalimentaire, ainsi que la retraite, mais aussi réussir le challenge du recrutement des jeunes".

Le fonds qui prévoit d'investir dans 20 à 25 entreprises dans les prochaines années dans toute la filière (de l'agriculture à la distribution en passant par la transformation) a déjà réalisé une première opération, en accordant un prêt obligataire de 6 millions d'euros à la société Finoli pour l’acquisition d’une marque française de compléments alimentaires bio. Parmi les autres dossiers de financement actuellement à l'étude au sein d'AGRRO Croissance, figure un projet dans la viticulture (développement dans l'œnotourisme), un dans les arômes alimentaires (développement industriel), un dans la chimie verte (extension de l'outil industriel) et enfin un autre dans le secteur des glaces (acquisitions), le tout pour des montant compris entre 3 à 6 millions d'euros chacun.

Ce qui est certain c'est qu'avec un retour escompté de 3 % net de coût du risque et de frais de gestion, ça n'est pas l'appât du gain qui a dicté la démarche des initiateurs du fonds, mais bien la croissance et le développement de l'emplois des PME agroalimentaire sur le territoire.

es du Club actuellement autour du Président Frédérick Bouisset (Labeyrie Fine Foods) sont Bruno Rousseau (St Michel), Jean-Eudes Tesson (Groupe Tesson), Jean-Michel Mortreau (Saveurs et Nature), Stéphane Barbut (Nautilus Food) et Christian Couilleau (Even).

 

Le fonds prévoit d'investir dans 20 à 25 entreprises par an dans toute la filière

AG2R La Mondiale Matmut, un acteur de poids en Agroalimentaire

Acteur clé sur le marché de l'assurance en France, avec 18 millions d'assurés, plus de 500 000 entreprises et plus de 120 branches professionnelles, AG2R La Mondiale Matmut gère pas moins de 122 milliards d'euros d'actifs (assurantiel et retraite). Le groupe est un partenaire historique de la filière agroalimentaire, avec une présence dans plus de 80 métiers, au travers de 115 000 entreprises adhérentes. Présent sur l'ensemble du territoire, le groupe a déjà investi 1,5 milliard d'euros au total pour financer 435 PME et ETI en dettes ou en actions. 

Lors de la création de son pôle alimentaire il y a 10 ans pour mieux défendre la filière en matière de retraire, santé épargne ... le groupe s'était engagé à développer l'attractivité des métiers, ou encore à promouvoir l'emploi, mais aussi à investir dans l'économie. Voilà qui se concrétise avec AGRRO Croissance qui est le prolongement de ce soutien au secteur. "En tant que partenaire historique de la filière agroalimentaire, la création de ce fonds est une façon naturelle de restituer de l'énergie à un secteur qui nous fait confiance", a témoigné David Giovannuzzi, directeur du pôle alimentaire AG2R La Mondiale Matmut. "Le lancement du fonds est le premier acte. Le Club AGRRO Croissance aura d'autres missions pour promouvoir le pôle alimentaire", a-t-il également ajouté.

Perrine Delfortrie



Téléchargements