Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 04 septembre 2019

Carrefour améliore ses résultats au premier semestre


Engagé dans une profonde mutation depuis plusieurs mois, le distributeur a annoncé une amélioration de ses résultats au premier semestre 2019. Carrefour a par ailleurs poursuivi ses cessions d’actifs non stratégiques et annoncé son intention de tester en France deux magasins de "discount soft" à l’enseigne Supeco dès septembre.


Carrefour a annoncé fin juillet ses résultats pour le 1er semestre 2019 : le chiffre d’affaires est en hausse de 3,5 % à changes constants (38,79 Mrd€), mais en recul de 1,2 % après la prise en compte des effets de change défavorables. Le résultat opérationnel courant du groupe atteint 618 M€ (+27 M€), ce qui représente une hausse de 4,5 % à taux de change constant. Quant à l’Ebitda du groupe, il atteint 1,31 Mrd€, soit une marge stable de 3,8 %.

« Carrefour affiche une performance en nette amélioration », a commenté Alexandre Bompard, p.-d.g. du groupe Carrefour, à l’occasion de la publication de ces résultats, constatant que cette « forte dynamique s’accompagne d’une intensification de notre plan de transformation ».

Au cours du semestre écoulé, le groupe a signé la vente de Cargo à Argan dans le cadre du programme de cessions d’actifs immobiliers non stratégiques. La cession de 80 % de Carrefour Chine à Suning a été rendue publique en juin, et sera finalisée en septembre. Le groupe a en effet annoncé le 27 août qu’il venait d’obtenir le feu vert des autorités chinoises pour cette opération. L’accord prévoit la possibilité, au cours des prochaines années, de céder au groupe chinois la participation résiduelle de 20 % détenue par Carrefour. À l’issue de ce désengagement, Carrfour ne sera présent en Asie qu’à travers Carrefour Taïwan.

Le groupe se dit « confiant dans la dynamique de transformation engagée » qui « se poursuivra au second semestre dans un contexte macroéconomique et de marché qui demeure incertain. » Ses objectifs financiers restent inchangés, notamment un plan d’économies de 2,8 Mrd€ en année pleine à horizon 2020 et la cession de 500 M€ d’actifs immobiliers non stratégiques d’ici 2020.

Enfin, mi-août, Carrefour a annoncé son intention de tester en France à partir de septembre deux magasins de "discount soft" à l’enseigne Supeco. "Deux magasins de type "discount soft" ouvriront en test en septembre dans le Nord, le premier à Valenciennes le mercredi 4 ", conformément aux axes du plan de transformation initié en janvier 2018 par le p.-d.g. du distributeur Alexandre Bompard, a précisé à l’AFP une porte-parole de Carrefour. Il ne s’agira pas à proprement parler d’une enseigne stricte de discount, de type Lidl ou Aldi, mais des magasins où seront disponibles "des produits de qualité à bas prix et beaucoup de (produits) frais", a-t-elle ajouté

Chez Carrefour, ce format enregistre de bonnes performances au Brésil sous l’enseigne Atacadao. Sur la totalité de l’Amérique latine, le groupe comptait ainsi fin juin 182 magasins de type "cash and carry". Le modèle qui sera testé dans le Nord de la France sera adapté avec un "concept hybride", à mi-chemin entre le supermarché et le "cash and carry", a précisé la porte-parole à l’AFP.

Cyril Bonnel