Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 17 avril 2019

Commerce/UE : début d’année 2019 record pour les échanges agroalimentaires de l’UE


La valeur des exportations agroalimentaires de l’UE en janvier 2019 a augmenté pour la quatrième année consécutive, atteignant un nouveau niveau record de 11,2 Mrd€. Les importations agroalimentaires ont également atteint une nouvelle performance de 10,8 Mrd€, portant la valeur mensuelle des échanges à 22 Mrd€, contre 21 Mrd€ en janvier 2018. Telles sont les principales conclusions du dernier rapport mensuel sur le commerce agroalimentaire de l’UE publié par la Commission européenne.


La valeur des exportations agroalimentaires de l’UE en janvier 2019 a augmenté pour la quatrième année consécutive, atteignant un nouveau niveau record de 11,2 Mrd€. Les importations agroalimentaires ont également atteint une nouvelle performance de 10,8 Mrd€, portant la valeur mensuelle des échanges à 22 Mrd€, contre 21 Mrd€ en janvier 2018. Telles sont les principales conclusions du dernier rapport mensuel sur le commerce agroalimentaire de l’UE publié par la Commission européenne.



Les plus fortes hausses de la valeur mensuelle des exportations (janvier 2019 par rapport à janvier 2018) ont été enregistrées aux États-Unis (+191 M€), en Chine (+91 M€), en Suisse (+39 M€), aux Philippines et en Russie (+29 M€ chacun). En revanche, ce sont Hong Kong (-44 M€), la Turquie (-29 M€), l'Angola (-26 M€), l'Arabie saoudite (-24 M€) et la Jordanie (-23 M€) qui ont le plus baissé.

Par secteur, la plus forte croissance des exportations a été enregistrée pour les spiritueux et liqueurs, les vins et les poudres de lait, qui ont augmenté respectivement de 81 M€, 68 M€ et 58 M€. Les exportations de sucre et de cigarettes ayant le plus baissé, respectivement de 53 M€ et 29 M€.

En ce qui concerne les importations, la valeur des produits agroalimentaires de l’UE a le plus augmenté pour les produits en provenance des États-Unis (+ 291 M€) et d’Ukraine (+ 246 M€). Les importations qui ont le plus diminué proviennent principalement du Brésil (-145 M€), d'Indonésie (-97 M€) et de Malaisie (-68 M€).

En termes de secteurs, ce sont les importations de céréales – autres que le blé, le riz et les tourteaux – qui ont le plus augmenté, s’accroissant respectivement de 170 M€ et de 134 M€.

Les plus fortes hausses de la valeur mensuelle des exportations (janvier 2019 par rapport à janvier 2018) ont été enregistrées aux États-Unis (+191 M€), en Chine (+91 M€), en Suisse (+39 M€), aux Philippines et en Russie (+29 M€ chacun). En revanche, ce sont Hong Kong (-44 M€), la Turquie (-29 M€), l'Angola (-26 M€), l'Arabie saoudite (-24 M€) et la Jordanie (-23 M€) qui ont le plus baissé.

Par secteur, la plus forte croissance des exportations a été enregistrée pour les spiritueux et liqueurs, les vins et les poudres de lait, qui ont augmenté respectivement de 81 M€, 68 M€ et 58 M€. Les exportations de sucre et de cigarettes ayant le plus baissé, respectivement de 53 M€ et 29 M€.

En ce qui concerne les importations, la valeur des produits agroalimentaires de l’UE a le plus augmenté pour les produits en provenance des États-Unis (+ 291 M€) et d’Ukraine (+ 246 M€). Les importations qui ont le plus diminué proviennent principalement du Brésil (-145 M€), d'Indonésie (-97 M€) et de Malaisie (-68 M€).

En termes de secteurs, ce sont les importations de céréales – autres que le blé, le riz et les tourteaux – qui ont le plus augmenté, s’accroissant respectivement de 170 M€ et de 134 M€.

Aziz Ben Marzouq



Téléchargements