Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 07 février 2018 | états-unis

Dole en passe d’être racheté par Total Produce


Un mois après l’échec du rachat de Dole Food Company par le belge Greenyard, l’irlandais Total Produce a annoncé le 1er février avoir conclu un accord pour prendre le contrôle de cette société. Un accord à plusieurs étages qui pourrait conduire à terme le premier fournisseur européen de produits frais à contrôler 100 % de Dole. Dans un premier temps, Total Produce rachètera 45 % du capital de Dole auprès du président et actionnaire majoritaire David H. Murdock pour 300 M$ (241,9 M€). Ce prix correspond à une valeur d’entreprise de d’environ 2 Mrd$ et à 9 fois l’Ebitda ajusté.

Comptant parmi les principaux producteurs de produits frais au monde, Dole a dégagé sur son exercice 2016/2017 (clos le 7 octobre), un Ebitda ajusté de 237 M$ (191,1 M€) pour un chiffre d’affaires de 4,455 Mrd$ (3,59 Mrd€). De son côté, Total Produce affiche un chiffre d’affaires de 3,995 Mrd€. À eux deux les groupes totalisent plus de 7,5 Mrd € de chiffre d’affaires.

À tout moment après cette première prise de participation, Total Produce "a le droit, mais non l’obligation", précise le communiqué, d’acquérir (en une ou plusieurs fois) jusqu’à 6 % supplémentaires des actions ordinaires de Dole. Dans l’éventualité où Total Produce exercerait ce droit, la contrepartie totale de la participation de 51 % sera de 312 M$ (251,6 M€), est-il précisé. Deux ans après l’achat initial, Total Produce a le droit, mais non l’obligation, d’acquérir le solde des actions ordinaires de Dole, sur la base d’un prix d’achat compris entre 250 et 450 M$ (201,6 et 363 M€). Cette partie est payable en espèces ou si accord mutuel, en actions Total Produce. Enfin, au bout de cinq ans, si Total Produce n’a pas exercé son droit d’acquérir 100 % de Dole, M. Murdock pourrait vendre 100 % des actions Dole.

Perrine Delfortrie



Téléchargements