Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 06 février 2019

Dynamisme des entreprises européennes de BVP en 2017


Selon Unigrains, les 50 premiers groupes mondiaux de la boulangerie-viennoiserie-pâtisserie (BVP) affichent un chiffre d'affaires global de 82 Mrd€ en 2017, en hausse de 5,9% sur un an. Cette croissance est principalement due aux entreprises européennes, notamment allemandes et luxembourgeoises.


Selon Unigrains, les 50 premiers groupes mondiaux de la boulangerie-viennoiserie-pâtisserie (BVP) affichent un chiffre d'affaires global de 82 Mrd€ en 2017, en hausse de 5,9% sur un an. Cette croissance est principalement due aux entreprises européennes, notamment allemandes et luxembourgeoises.

Dans une note publiée en janvier 2019, Unigrains a établi un palmarès mondial de la boulangerie-viennoiserie-pâtisserie (BVP) en 2017 (*). Ainsi les 50 premiers groupes mondiaux affichent une croissance de 5,9% de leur activité par rapport à 2016, soit un chiffre d'affaire global de 82 milliards d'euros. Sur ce total, "57 % sont effectués par des entreprises d'origine américaine, mexicaine ou japonaise", relève l'étude. Le solde (43 % du chiffre d’affaires cumulé) revient à des entreprises européennes, dont l'activité marque en 2017 une hausse de 5 points par rapport à 2016 et de 10 points par rapport à 2015.

Et l'expert d'ajouter que si "le poids des groupes d’origine européenne se renforce sensiblement chez les leaders mondiaux, ceux-ci sont encore peu nombreux dans le petit club des entreprises de plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires".

En outre, "ce sont surtout les entreprises européennes qui contribuent à la croissance, en particulier l'Allemagne et le Luxembourg". Unigrains met ainsi en avant le succès du luxembourgeois JAB Holding et de l'allemand Dr Oetker, qui rejoint le classement pour la première année. Après avoir mené une politique de croissance externe assez active depuis 2016, ces deux groupes affichent respectivement 5,563 milliards et 3,135 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017 dans la BVP.

Du coup, le trio de tête du palmarès qui n'avait pas bougé depuis 2011 avec le mexicain Grupo Bimbo à la première place, suivi du japonais Yamazaki Baking est bousculé, JAB Holding prenant la troisième place du podium au détriment du suisse Aryzta. Ce dernier connaît d'importante difficultés, notamment aux États-Unis.

Une seule française

Parmi les 21 entreprises mondiales réalisant plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires, seulement 8 sont européennes, dont une seule française, le groupe Le Duff. Au nombre de six, les entreprises françaises sont d'ailleurs plutôt bien représentées dans ce palmarès, alors que l'on ne compte que 3 entreprises suisses, 3 allemandes notamment. Cependant, la taille moyenne des françaises "est globalement inférieure à celle de leurs voisines européennes" et "leur progression est également plus timide : par rapport à une progression moyenne de 5,9 % du chiffre d’affaires pour le top 50, celui des sociétés françaises n’a augmenté que de 2,5 %", relève encore l'étude d'Unigrains.

Perrine Delfortrie