Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 06 février 2019

En Espagne, le Russe Mikhaïl Fridman veut lancer une OPA sur Dia



LetterOne, le fonds de Mikhaïl Fridman, premier actionnaire du distributeur espagnol Dia a annoncé le 5 février son intention de lancer une offre publique d’achat (OPA) sur le discounter espagnol. En proie à de graves difficultés financières, le groupe a perdu près de 90 % de sa valeur en Bourse. Le milliardaire russe a annoncé un plan de sauvetage en trois temps. En premier lieu, LetterOne a déposé un projet d’OPA à la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV) à Madrid au prix unitaire de 0,67 € sur les actions non encore en sa possession. Ce prix représente une prime de 56,1 % par rapport au cours de clôture du 4 février, la veille de cette annonce. Ensuite, le fonds s’engage à soutenir une augmentation de capital de Dia d’un montant de 500 M€. Une opération conditionnée à la réalisation positive de l’OPA et la conclusion d’un accord satisfaisant avec les banques créancières de Dia. Enfin, LetterOne projette une complète restructuration du groupe sur les 5 prochaines années, seule solution capable selon lui de lui permettre "de devenir un leader espagnol de la vente au détail de produits alimentaires". Dans le courrier adressé à CNMV, Stephan DuCharme, associé directeur du fonds, explique que le plan de LetterOne assure "un avenir à long terme à toutes les parties prenantes", y compris les clients, les employés, les franchisés, les fournisseurs et les créanciers".

Perrine DELFORTRIE