Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 18 avril 2018 | espagne

Fin de partie pour Red Libra Trading


Dia et Eroski ont rompu l’accord d’association qu’ils avaient signé en 2015 pour mieux négocier face à leurs fournisseurs, en particulier pour leurs marques distributeurs, en jouant sur le levier du volume avec leur société commune Red Libra Trading. Des plaintes contre cette entente avaient été déposées et doivent encore être étudiées par la juridiction nationale. Il est reproché aux deux groupes d’avoir réclamé des paiements supplémentaires pour que les entreprises aient le droit de fournir les deux distributeurs. Eroski a expliqué que la fin de cette entente n’avait rien à voir avec le dépôt de ces plaintes. Les deux groupes cesseront leur collaboration le 22 mai. De son côté, l’Union européenne a annoncé vouloir s’intéresser à cette question des relations entre distributeurs et fournisseurs (lire page XXX).

Yann KERVENO



Téléchargements