Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 15 mai 2019

HLR Praliné mise sur le bio


Le spécialiste des ingrédients naturels sucrés pour l’industrie agroalimentaire investit sur son site de Lagny-le-Sec pour développer une nouvelle gamme bio et veut accentuer ses ventes au grand export.


Filiale du groupe Mireolian (1), HLR Praliné (37 salariés) est spécialisée, depuis trente ans, dans l’élaboration d’ingrédients naturels sucrés destinés aux secteurs de la pâtisserie, de la boulangerie, de la confiserie, de la chocolaterie, de la biscuiterie et autres glaces et produits laitiers. Elle exploite deux sites à Lagny-le-Sec (Oise) et Revel (Haute Garonne) et produit 2 000 tonnes de produits finis par an. Le premier compte six ateliers (5 000 m2) dédiés à la production de pralinés, de nougatines et de caramelisés en poudre ou sous forme d’éclats élaborés à base d’amandes, de noisettes, de cacao et de sucre. Le second dispose de trois ateliers (1 700 m2) dédiés à l’aromatisation de noyaux de sucre, à l’enrobage chocolat et à la caramélisation d’autres fruits (pistache, noix de pécan, de macadamia et de coco, pommes et graines de céréales). Alors que son chiffre d’affaires s’est stabilisé à 10 M€, la PME investit depuis deux ans pour développer une nouvelle gamme d’ingrédients bio et trouver de nouveaux relais de croissance.

1,6 M€ d’investissement

Ces investissements ont surtout concerné Lagny-le-Sec avec 1 M€ consacré à l’agrandissement du site de 945 m2 et au renforcement de la sécurité alimentaire. "Nous avons ainsi pu y développer une gamme bio de pralinés, nougatines en grains, pâtes et poudres, y compris des produits à base d’amandes et noisettes déshuilées et de caramels et caramélisés à l’exception du cacao. Sur les 110 références produites à Lagny, 10 sont labellisées bio et 5 autres le seront d’ici à la fin de l’année avec l’objectif d’atteindre rapidement la trentaine de références", annonce Nicolas Malard, directeur commercial et des achats. Parallèlement, HLR Praliné a investi 600 k€ sur son site de Revel dont la moitié pour la refonte de la marche en avant et le renforcement de la sécurité alimentaire, 100 k€ sur sa ligne de caramélisés d’autres fruits à coques que ceux de Lagny-le-Sec et 90 k€ sur une ligne semi-automatisée pour la pulvérisation de chocolat. Alors qu’elle réalise 25 % de ses ventes internationales majoritairement au sein de l’Union européenne, la PME souhaite développer son rayonnement vers le grand export qui ne représente pour l’instant que 1 % de sa production. "Avec Aptunion, autre filiale du groupe Mireolian, nous allons embaucher et mutualiser un responsable grand export sur les zones prioritaires de l’Amérique du Nord, de l’Asie et du Moyen-Orient", conclut Nicolas Malard.

(1) Détenu par la famille Charrier et basé à Arradon (Morbihan), il rassemble quatre PME : HLR Praliné, Aptunion (fruits confits et inclusions fruitées pour l’agroalimentaire), Bertin (ingrédients végétaux pour les cosmétiques) et Valia (fabricants de produits alimentaires intermédiaires pour préparations culinaires). Il compte 250 salariés et réalise 70 M€ de chiffre d’affaires.

François Lecocq



Téléchargements