Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 07 novembre 2018

Industrie de la viande : numéro un pour les ventes, pas pour les marges


L’industrie de la viande (abattage, transformation et préparation industrielle de produits à base de viande) a réalisé un chiffre d’affaires de 33 milliards d’euros en 2016, ce qui la place au premier rang de l’agroalimentaire, indique l’Insee dans une publication (Focus n° 130) publiée le 29 octobre. Les 2 600 entreprises du secteur emploient 99 000 salariés en équivalent temps plein. Les entreprises de 250 salariés ou plus réalisent 59 % du chiffre d’affaires du secteur alors qu’elles ne représentent que 3 % du nombre total d’entreprises. À l’inverse, les petites structures (moins de 10 salariés) sont très nombreuses, mais elles génèrent seulement 3 % du chiffre d’affaires. La viande de boucherie génère un peu plus de la moitié du chiffre d’affaires du secteur, la volaille un cinquième et les produits à base de viande un quart. L’industrie de la viande crée moins de valeur ajoutée que l’ensemble des industries alimentaires, le rapport de celle-ci au chiffre d’affaires s’établissant à 17,6 %, soit 1,7 point en dessous de celui de l’ensemble des industries alimentaires. De même, le taux de marge « est nettement plus faible dans l’industrie de la viande que dans l’ensemble des industries alimentaires (21 % contre 32 %) ». Le taux d’investissement « est également assez faible (14 %), excepté pour les produits industriels à base de viande (18 %). »

Matthieu BROCART



Téléchargements