Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 06 février 2019

Invitation à la ferme : des éleveurs bio créent leur marque


Des éleveurs ont créé leur propre marque pour des desserts ultra frais et des fromages à partir de lait de vache biologique, en s’organisant sous la forme d’une SAS. Les premiers produits à partir de lait de brebis sont prévus pour juin prochain.


Des éleveurs ont créé leur propre marque pour des desserts ultra frais et des fromages à partir de lait de vache biologique, en s’organisant sous la forme d’une SAS. Les premiers produits à partir de lait de brebis sont prévus pour juin prochain.

« Nous sommes 31 éleveurs aujourd’hui, mais nous grandissons vite et nous espérons bien être 65 d’ici la fin 2020 », prévoit Corinne Charote, responsable commercial et marketing de la marque de produits à partir de lait de vache Invitation à la ferme, basée à Blain, en Loire-Atlantique. Cette marque de produits biologiques (desserts ultra frais et fromages) créée il y a trois ans est encore confidentielle, mais elle connaît un développement rapide. Le mouvement est né dans l’Ouest, et a désormais essaimé dans plusieurs régions françaises. 

L’idée est partie d’éleveurs qui souhaitaient se doter d’une marque commune et de moyens partagés pour diffuser et faire connaître leurs produits. Les éleveurs se sont alors structurés sous forme d’une SAS où chaque ferme, quelle que soit son poids économique, a la même voix au sein de la société. Aujourd’hui, la SAS compte 5 salariés permanents dédiés à la qualité et à la commercialisation. Chaque éleveur voulant rejoindre la SAS acquiert des parts de la société, et pour pouvoir utiliser la marque, il acquitte un droit d’entrée et verse un pourcentage de ses ventes.

Chaque ferme transforme son lait

Le concept permet de mieux rémunérer les producteurs qui ont été payés 530 euros/1 000 litres en 2018, et 550 euros cette année (*), montant auquel il faut ajouter le bénéfice réalisé par la transformation. Pour entrer dans le réseau, chaque ferme doit avoir son propre atelier de transformation, et diffuser ses produits dans un rayon de 80 km maximum autour du lieu de production. Certains éleveurs se sont dotés d’un atelier pour rejoindre la marque et mieux valoriser leur production de lait.

La gamme de produits, diffusée dans 800 points de vente (grandes surfaces, magasins spécialisés biologiques, Amap, magasins de producteurs et vente à la ferme) et en restauration collective compte aujourd’hui des références de desserts ultra frais : yaourts étuvés (nature et aromatisés), yaourts brassés sur lit de fruit, crèmes desserts, riz au lait et semoule au lait. Ainsi que trois fromages (pâte pressée et pâte molle). Certains produits sont vendus sous la marque spécifique les Petits fermiers afin de valoriser le lait issu de cinq fermes en transition vers le bio. 

Parmi les projets, les responsables d’Invitation à la ferme prévoient de s’ouvrir au lait de brebis. Les premiers produits ultra frais devraient apparaître dans les magasins en juin prochain.

uel réel du lait Bio était compris entre 410 et 500 euros en 2018, source FranceAgrimer

Cyril Bonnel