Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 18 juillet 2018

L’après "crise Lactalis"


Des industriels contrôlés et des contrôleurs contrôlés, des sanctions financières en cas d’infraction, des procédures de retrait/rappel renforcées, une autorité unique dans le domaine de la sécurité alimentaire… Telles sont les principales préconisations du rapport de la commission d’enquête parlementaire lancée après l’affaire Lactalis et dont son président Christian Hutin a dévoilé les grandes lignes sur Europe 1 le 18 juillet au matin. Quatre mois d’auditions de toutes les parties prenantes dans ce dossier ont été nécessaires pour comprendre les dysfonctionnements qui ont entraîné la contamination à la salmonelle de 36 nourrissons qui avaient bu du lait produit dans l’usine du groupe laitier à Craon.

Les conclusions du rapport pour éviter qu’un tel risque sanitaire ne se reproduise fonctionnent très bien sur le papier. On peut d’ailleurs se féliciter que la piste visant à classer le lait infantile dans la famille des médicaments n’ait pas été retenue. La cherté d’un produit qui aurait été uniquement vendu en pharmacie aurait sans doute pu favoriser le développement d’un marché parallèle proposant une pâle copie de lait maternisé, avec tous les risques que l’on peut imaginer.

Reste maintenant à traduire tout ça dans une loi, ou tout au moins à faire en sorte que ces recommandations soient bien appliquées, le but étant d’améliorer un système qui a clairement montré des failles à plusieurs niveaux. Une nécessité d’autant plus souhaitable que le renforcement des rappels/retraits permettrait aussi de prévenir d’éventuels risques terroristes. "Le risque sanitaire est un problème, mais le risque terroriste existe aussi. Imaginons un fou qui décide de mettre des produits dans des bouteilles d’eau, ça peut arriver [….] il est grand temps d’avoir une possibilité de retrait des produits dangereux, inquiétants pour les consommateurs", a ainsi insisté Christian Hutin. Une éventualité que l’on ne peut évidemment ignorer et qu’il vaut mieux prévenir.

Perrine Delfortrie



Téléchargements