Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 29 janvier 2020

La Brasserie 3 Monts continue d’investir


La Brasserie familiale de Saint-Sylvestre-Cappel (Nord) consacre plus de 5 M€ à une nouvelle ligne d’embouteillage et une station d’épuration. Sa production devrait doubler d’ici à 2026, comme son chiffre d’affaires depuis 2010 (5,5 à 12 M€).


Sur le marché dynamique des bières de spécialité (leurs ventes sont passées de 239 à 630 M€ depuis 2014, source Iri), la Brasserie 3 Monts poursuit son développement. "Ces six dernières années, nous avons investi plus de 11 M€ à la modernisation et à l’augmentation de nos moyens de production", rappelle Pierre Marchica, 38 ans, directeur général depuis 2011 et quatrième génération de dirigeant de cette brasserie créée par la famille Ricour en 1920 à Saint-Sylvestre-Cappel (Nord). Ainsi, après avoir modernisé la salle de brassage en 2014 (3,3 M€), redimensionné les équipements de fermentation et de filtration entre 2016 et 2018 (3,3 M€), en 2020, les efforts vont porter sur les dernières étapes du process avec 4 M€ pour moderniser la ligne d’embouteillage et 1,2 M€ pour la création d’une nouvelle station d’épuration. "La nouvelle ligne d’embouteillage fera passer la cadence de 6 500 à 12 000 bouteilles par heure pour les 75 cl et de 10 000 à 24 000 bouteilles par heure pour les 33 cl, en sachant qu’elle sera beaucoup plus flexible, nous permettant de travailler sept formats de bouteilles différents et d’automatiser la mise en pack de 33 cl", détaille Philippe Vandromme, directeur de l’usine.

Nouveautés pour le centenaire

Financés par emprunt bancaire, ces investissements dimensionnent son outil de industriel pour lui permettre de doubler sa production pour passer de 78 000 hectolitres actuellement à 140 000 hl d’ici à 2026. Centenaire cette année, la Brasserie 3 Monts (25 salariés) continue de sortir de nouvelles bières et a vu son chiffre d’affaires progresser de 8 % en 2019 (exercice clos au 30 septembre) à 12 M€. En 2010, la société affichait un chiffre d'affaires de 5,5 M€. L’an dernier, elle a lancé la Houthakker, une Pale Ale à 7 % d’alcool dédiée au réseau des CHR avec de fortes ambitions dans les Hauts-de-France mais aussi à Paris, dans l’ouest de la France et en Rhône-Alpes.

À noter que, comme d’autres brasseries indépendantes (Agra Alimentation du 23 janvier 2020), 3 Monts s’est associée, fin 2019, avec la Brasserie familiale Duyck de Jenlain (Nord), pour créer The Beers Family, société commune (17 salariés) spécialisée dans la commercialisation de leurs bières dans la grande distribution. "Aujourd’hui, les bières 3 Monts sont vendues à 80 % dans la grande distribution, les 20 % restants concernant les CHR et l’export. La moitié de nos ventes en grandes surfaces se concentrant au nord de Paris, il nous reste beaucoup de magasins à démarcher. En trois mois d’activité, The Beers Family nous a permis de gagner 1 500 facings en rayon et de visiter 2 000 nouveaux points de vente", conclut Eric Bézier, nouveau directeur du développement depuis janvier 2018.

François Lecocq



Téléchargements