Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 05 juillet 2007 | commerce équitable

La CLCV dénonce de trop grands écarts de prix


L’association de consommateurs CLCV a relevé d’importants écarts de prix des articles du commerce équitable chez les différents distributeurs et invité les commerçants à baisser leurs marges. Pour un même produit, « les écarts peuvent atteindre 60 %. On peut donc penser qu’il existe, au niveau de la grande distribution, des marges de manœuvre substantielles pour rendre les produits équitables plus accessibles », a indiqué la CLCV, après une étude du secteur en France. Cette étude montre que les bénéficiaires directs du commerce équitable restent les petits producteurs et leurs organisations. Cependant, « bien que représentant une réelle plus-value pour les producteurs, la prime (équitable versée aux organisations de producteurs, NDLR) et l’augmentation du prix au producteur n’expliquent que très partiellement le prix parfois élevé de certains produits équitables en rayon », selon la CLCV. L’association souligne en outre que « certains produits sont deux fois plus chers que les produits conventionnels ». Depuis 2001, la progression des ventes de produits du commerce équitable (café, jus de fruits, chocolat...) s’est accélérée, avec un chiffre d’affaires en France passé de 12 millions à 166 millions d’euros en 2006, selon l’association Max Havelaar, qui labellise les produits de plus de 150 marques. Chaque Français a consacré près de 2,80 euros en 2006 à des produits de commerce équitable, soit une progression de 40 % par rapport à 2005, selon un sondage Ipsos pour Max Havelaar. En 2001, les Français ne déboursaient que 20 centimes pour ces achats.




Téléchargements