Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 27 juillet 2016 | porc

La hausse des cours fragilise la transformation, selon la Fict


Le redressement des cours du porc et des pièces de découpe « est à court terme profitable à l’amont de la filière, mais fragilise dans le même temps le maillon de la transformation », alerte la Fédération des industriels de la charcuterie (Fict), dans un communiqué le 25 juillet. Les industriels estiment que la hausse serait due, notamment, à la « cristallisation de ces derniers mois autour de la demande d’étiquetage de l’origine France de la viande utilisée dans les produits transformés ». La Fict constate une hausse de 10 % en moyenne des prix des pièces de découpe, soit 0,30€/kg. La Fict réaffirme que l’étiquetage obligatoire de la viande demandé par le gouvernement français « ne fera qu’amplifier les différences de prix avec les autres fabricants européens et le déficit de certaines pièces ».

Cyril BONNEL



Téléchargements