Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 02 octobre 2008 | spiritueux/acquisition

La Martiniquaise reprend tous les spiritueux de Boisset


Le groupe Boisset, important groupe bourguignon de négoce de vins, se recentre complètement sur son activité vins en cédant sa division spiritueux constituée peu à peu ces dernières années. Le groupe Boisset a conclu en effet un accord avec La Martiniquaise pour lui céder les marques Duval, Casanis, Avèze et l’Héritier Guyot, soit un ensemble de 70 M EUR de chiffre d’affaires.


D’après un communiqué de La Martiniquaise, la maison dirigée par la famille Boisset opère un recentrage sur le vin en renonçant à la diversification qu’elle avait entamée dans les spiritueux avec le rachat des liqueurs L’Héritier Guyot puis l’acquisition des pastis Duval et Casanis en 2005, de la gentiane Avèze et, plus récemment, de l’apéritif à base de vin Saint-Raphaël. Le groupe Boisset (277 millions d’euros de chiffre d’affaires) va vendre sa branche alcools à La Martiniquaise, qui conforte ainsi sa position de deuxième opérateur français sur le marché français, derrière Pernod Ricard. Le groupe dirigé par Jean-Pierre Cayard s’offre en effet un ensemble qui réalise un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros hors droits et taxes et représente un volume commercialisé de 36 millions de cols : au sein de l’activité spiritueux de Boisset, La Martiniquaise trouve surtout deux importantes marques d’anisés, Duval, qui est n°3 du marché, et Casanis, n°4, la gentiane Aveze, n°2 de son segment, les vins doux naturels Valauria (n°1), ainsi que Manor et Rapha, et l’apéritif St Raphaël.

La cession de ces vins doux naturels au groupe de Jean-Pierre Cayard risque toutefois de poser problème car, sur ce segment, La Martiniquaise possède déjà une part de marché importante avec Dauré et Olympio, selon notre confrère Top Drinks. La marque L’Héritier Guyot, quant à elle, rejoindrait le portefeuille de Bardinet, la filiale bordelaise de La Martiniquaise. La Martiniquaise détient déjà en portefeuille les whiskies Label 5, Glen Turner, le bourbon Old Virginia, les rhums Dillon, Bardinet, Old Nick et Negrita, le porto Cruz, l’anisette Anis Gras, le gin Gibson’s, les eaux-de-vie Peureux, la vodka Poliakov, la tequila Tezcal, et réalise près de 700 M EUR de chiffre d’affaires.

Par ailleurs, le groupe La Martiniquaise va reprendre une filiale dans laquelle Boisset venait d’entrer au Bénélux (1), la société Bruggeman (genièvre Peterman, entre autres) qui va lui permettre de développer davantage l’ensemble de ses marques sur ce marché.

(1) Cf Agra alimentation n° 1964-65 du 08.03.07 p. 31
St A