Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 09 février 2012 | fromages

La Suisse parvient à endiguer la baisse de ses exportations de fromage


La baisse des exportations de fromages due au franc suisse fort a pu être endiguée, notamment grâce à une campagne promotionnelle soutenue par l'Etat. Le salut vient avant tout des petites spécialités comme les fromages d'alpage. Alors que les exportations ont connu une baisse de 2,3% au 1er semestre 2011, elles présentent finalement un bilan positif pour l'ensemble de l'année, en hausse de 1,4% par rapport à 2010, à 64 528 tonnes. Ce résultat « dépasse les attentes », ont écrit le 6 février Switzerland Cheese Marketing et TSM Fiduciaire. Pendant que les principales spécialités connaissaient une baisse des exportations supérieure à 2 000 tonnes, les petites enregistraient une « croissance remarquable » de plus de 3 000 tonnes, soit 72,1%. Il s'agit là de produits de niche aux noms peu connus, des fromages d'alpage par exemple, a précisé TSM Fiduciaire.
Ces petites spécialités – celles qui offrent en général aux agriculteurs un prix du lait supérieur à la moyenne – profitent des activités de communication et de promotion de Swiss Cheese Marketing, a précisé l'organisation professionnelle. Leur développement se fait du reste en partie sur le dos des produits établis, a-t-elle ajouté. Ainsi l'emmentaler AOC, le fromage suisse le plus exporté avec un quart du marché, a dû faire face à un effritement de ses quantités exportées de 9,4%, soit plus de 17412 tonnes. Le gruyère AOC, qui représente un cinquième des exportations, affiche une baisse de 2,2%, à 12 000 tonnes, sur l'ensemble de 2011 par rapport à l'année précédente. Parmi les fromages à pâte mi-dure, quelques rares variétés confortent leurs parts de marché à l'étranger. Tel est le cas du raclette (+7,8% à près de 1 440 t), du vacherin fribourgeois AOC (+3,3% à plus de 300 t) et de la tête de moine AOC (+0,3% à près de 1300 t). Avec près de 40% de part de marché, l'Allemagne reste de loin le meilleur client. Suivent l'Italie, avec un peu moins de 20%, et la France, moins de 10%.
Rédaction Agra Alimentation



Téléchargements