Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 09 mai 2019

Lancement d’une mission pour améliorer la sécurité sanitaire des aliments


Les ministres de l’Intérieur, de l’Économie, de l’Agriculture et de la Santé ont missionné leurs inspections générales pour « améliorer l’organisation du contrôle de la sécurité sanitaire des aliments », annonce un communiqué de presse du 26 avril. En cause : « Plusieurs épisodes récents [qui] ont montré que l’organisation de cette mission pouvait être encore améliorée », admettent-ils.

L’affaire Lactalis du lait infantile contaminé aux salmonelles a, en effet, entraîné de nombreuses interrogations et propositions d’amélioration auxquelles le gouvernement entend donner suite. La Cour des comptes, dans son rapport annuel, préconise par exemple la mise en place d’un chef de file unique alors qu’aujourd’hui trois ministères différents (Agriculture, Économie, Santé) ont compétence sur le sujet. L’Assemblée nationale s’est également saisie du sujet au sein d’une commission d’enquête. Son rapporteur, Grégory Besson-Moreau, prône le transfert des compétences alimentaires de la DGCCRF au ministère de l’Agriculture. Une proposition qui, à l’époque, ne semblait pas du goût de Bercy. Le rapport, ainsi que ses arbitrages, sera remis à l’été.

Cette annonce intervient alors que treize cas d’intoxications dues à une infection à Escherichia coli, ayant entraîné des atteintes rénales sévères chez de jeunes enfants, ont contraint les autorités sanitaires de procéder au retrait du marché et d’effectuer un rappel auprès des consommateurs de fromages saint-félicien et saint-marcellin, indique un communiqué de presse du ministère de l’Agriculture le 27 avril. Les investigations sont en cours. Les premiers résultats indiqueraient un lien avec la Fromagerie alpine à Romans-sur-Isère dans la Drôme qui commercialise ces fromages en grande partie sous marques de distributeur. Plus généralement, « les autorités sanitaires rappellent que par précaution le lait cru et les fromages à base de lait cru ne doivent pas être consommés par les jeunes enfants », ni les femmes enceintes ou les personnes âgées.

différents (Agriculture, Économie, Santé) ont compétence sur la sécurité sanitaire des aliments

AJ (Agra Presse)



Téléchargements