Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 10 octobre 2018

Le café se concentre


Ce n’est pas une fusion, ni même un rapprochement, mais vu la vague de concentrations dans l’univers du café, cela y ressemble quand même un peu. Lundi 8 octobre, Illy annonçait qu’il allait s’appuyer sur le géant JAB pour fabriquer et commercialiser du café en capsules Nespresso en grande distribution. Or, depuis des mois, les rumeurs autour d’une acquisition d’Illy par JAB ou par Nestlé n’ont cessé de revenir sur le devant de la scène. Des arguments plaident en faveur de cette thèse : une vague mondiale de fusions-acquisitions dans le café, un DG d’Illy récemment nommé après une carrière chez Nestlé, et maintenant un partenariat avec JAB…

Illy est très présent auprès des professionnels, mais bien peu en grande distribution. Il lui aurait sans doute fallu investir lourdement pour se doter des moyens nécessaires pour produire en grande série des capsules, ou bien acquérir un autre cafetier, ce qu’il s’est toujours refusé à faire. De son côté, JAB enrichit son portefeuille de marques avec une « pépite » haut de gamme. Reste à savoir comment celle-ci y trouvera sa place alors que les marques de café sont de plus en plus nombreuses. Il n’y aura pas de place pour tout le monde dans les rayons des supermarchés.

Pour Illy, faire affaire avec JAB est un tournant. Certes, l’italien a déjà noué un contrat de licence avec Coca-Cola pour le café prêt-à-boire, mais la capsule de café en grande distribution est un marché bien plus vaste. Confrontée au dilemme de grandir sans perdre son indépendance, l’entreprise familiale a préféré s’allier à un géant, quitte à perdre justement une part de sa liberté d’action sur un marché clé.

Cyril Bonnel



Téléchargements