Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 27 mai 2010

Le chinois Agfeed coté sur Alternext


L’un des plus importants producteurs de porc chinois a annoncé le 30 mai son introduction en bourse sur Alternext. L’entreprise, qui est déjà cotée au Nasdaq, veut attirer des investisseurs et augmenter ses liquidités.


Quel est le premier marché mondial du porc ? La Chine ! 62 % de la viande totale qui y est consommée est du porc. Et le pays, avec 645 millions de porcs en 2009 (contre 100 millions aux Etats-Unis) fournit la moitié de la production mondiale.
La société chinoise Agfeed, fondée en 1995, s’est implantée sur ce marché, via la nutrition animale puis la production de porcs (en 2007) et constitue actuellement un des acteurs chinois indépendants les plus importants de ces marchés. Déjà cotée aux Etats-Unis, elle a bénéficié d’une procédure d’admission allégée sur Alternext et annoncé son entrée sur une bourse européenne le 30 mars. « Notre admission sur Alternext n’est pas seulement un élément important pour construire notre base d’investisseurs, c’est aussi le troisième pilier de nos affaires (…) tandis que nous devenons une entreprise de production porcine totalement intégrée » a déclaré le Dr Saongyan Li, président du conseil d’amnistration d’Agfeed, dans un communiqué. Avec un prix d’introduction à 3,37 euros, la capitalisation boursière d’Agfeed approche les 150 millions d’euros.

Des cours qui pèsent sur la profitabilité
En 2009, Agfeed a realisé un chiffre d’affaires de 173,2 millions de dollars, en progression de 20 % par rapport à 2008. La société comptait 31 fermes (dont deux d’élevage), cinq usines dédiées à la nutrition animale et 1 870 employés.
Malgré ce niveau de production record, le cours du porc a pesé sur les marges de l’entreprise. Au premier trimestre 2010, le chiffre d’affaires, à 52,9 millions de dollars, a progressé de 58 % par rapport au premier trimestre 2010. L’Ebitda a toutefois baissé de 4 millions de dollars à 2,5 millions de dollars. La fourchette de chiffre d’affaires prévue pour 2010 est de 215 millions de dollars à 225 millions de dollars. La capacité de production actuelle est de 600 000 porcs / an (plus de 750 000 prochainement) et Agfeed vise 2 millions en 2015.
MD