Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 22 mars 2017 | étude

Le goûter de plus en plus salé pour les Français


Le cabinet NPD Group s’est penché sur l’habitude du goûter, particulièrement bien ancrée en France et qui semble résister à la multiplication des prises alimentaires au cours de la journée, observable dans d’autres pays européens. Selon l’étude, ce moment de la journée (16 heures à 17 heures) « concentre plus de 40 % des visites dans des établissements de restauration l’après-midi. » Les boulangeries profitent tout particulièrement de ce moment avec 20 % des visites de la journée, mais aussi les GMS à travers leur offre à emporter. Le snacking de l’après-midi représente 2,3 milliards de visites dans les commerces en France. « Le pain au chocolat (une visite sur sept), le croissant (une visite sur quinze) et le biscuit ou cookie (une visite sur vingt) sont les trois produits les plus consommés au goûter en France », remarque NPD.

Depuis 2010, les Français optent pour la variété avec une progression des muffins, beignets et crêpes. Mais le salé a de plus en plus d’adeptes : le nombre de visites incluant un achat de burger ou de sandwich a progressé de 40 % depuis les sept dernières années. Et les chips sont de plus en plus consommées à ce moment de la journée. Les moins de 24 ans représentent 35 % des adeptes du goûter : les plus jeunes plébiscitent les pains au chocolat, les beignets et les crêpes, tandis que les adolescents préfèrent les pains au chocolat et les sodas. Quant aux millennials, ils choisissent plus souvent les donuts et les cookies.

CB



Téléchargements