Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 14 juillet 2016 | ventes

Les ventes de spiritueux en hausse de 0,6%, grâce à la premiumisation


En 2015, les ventes de spiritueux ont progressé de 0,6% en valeur, malgré une érosion de 0,5% en volume, a indiqué la Fédération française des spiritueux (FFS) le 5 juillet, soulignant la stratégie de « premiumisation » des entreprises. Ces chiffres concernent les ventes en grande distribution, pour une valeur de 4,6 milliards d'euros. La consommation de spiritueux est stable depuis le début des années 1960, comme pour la bière, alors qu'elle a chuté pour le vin : si la consommation d'alcool pur est passée de 26 litres par an et par habitant en 1961 à 12 litres, c'est quasiment en totalité du fait de la baisse constante de la consommation de vin. Stable sur le marché intérieur, la commercialisation des spiritueux a progressé de 13,2% à l'export en valeur, à 3,7 milliards d'euros, malgré une baisse de 3,7% en volume. La production française de spiritueux, « boissons d'origine 100% agricole », rappelle la FFS, a transformé près de 2,2 millions de tonnes de matières premières : 77 000 tonnes de céréales, 110 000 tonnes de fruits, 391 000 tonnes de canne à sucre et 1 600 000 tonnes de raisin. Le secteur a produit 600 millions de litres en 2015, dont 481 millions exportés, générant 100 000 emplois directs et indirects, selon la fédération des spiritueux.

Rédaction Agra Alimentation



Téléchargements