Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 06 février 2019

MBWS : Cofepp fait un geste en faveur des minoritaires


La fronde des minoritaires dans le cadre du renflouage financier de Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) n'aura pas été vaine (Agra Alimentation du 31 janvier 2019). Sous la houlette de Colette Neuville, mandatée par divers investisseurs, ces derniers ont en effet obtenu une amélioration sensible du projet d'accord signé en décembre dernier entre MBWS et Cofepp, le propriétaire du groupe de spiritueux La Martiniquaise, son actionnaire à 29,47 % actuellement. Cet avenant à l'accord réduit ainsi la dilution de la participation des minoritaires, mais leur permet aussi de disposer d'une période plus longue pour constater des effets de la nouvelle stratégie mise en œuvre par la nouvelle direction avant d'exercer ou pas leurs bons de souscription. Un geste qui a donc fait pencher la balance lors du vote des résolutions proposées lors de l'assemblée du 31 janvier 2019 et notamment celles concernant "l’option principale" de l’accord de décembre, permettant un apport en numéraire de 45 M€ par Cofepp après l'exercice des bons de souscription d'actions.

Ce projet reste néanmoins toujours conditionné à l'obtention par Cofepp d'une dérogation à l'obligation de lancer une OPA et du feu vert des autorités de la concurrence. Le groupe a bon espoir que ces décisions interviennent avant le 28 février 2019.

Sinon, l'AG a également approuvé les comptes de 2017, de même que l'entrée de nouveaux membres au conseil d'administration, à savoir Pascale Anquetil, Anna Luc, Cyril Cahart et Georges Graux, en tant que représentants de Cofepp. Andrew Highcock, le nouveau directeur général du groupe de spiritueux, qui doit prochainement annoncer son nouveau plan stratégique, s'est déclaré "très satisfait" de l'issue de ce vote.

Perrine Delfortrie