Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 14 décembre 2016 | chili

Mitsubishi fusionne ses filiales


Deux ans après avoir racheté le norvégien Cermaq, Mitsubishi va fusionner cette société avec Salmones Humboldt, l’autre entreprise du secteur qu’il détient au Chili. Le projet avait été évoqué cet été pour réaliser des synergies dans un secteur ultra-compétitif. Le nouvel ensemble industriel possède 130 licences d’exploitations et 15 fermes d’éclosion pour les saumons. Au Chili, largement frappé par une explosion d’algues toxiques qui a provoqué la perte de 100 000 tonnes de saumon cette année, les perpectives semblent meilleures pour les mois à venir. Un retour à la normale est envisagé pour 2018 tandis que la demande mondiale ne cesse de progresser, de 8 à 10 % en moyenne. Le japonais est le deuxième acteur du secteur dans le monde avec 139 000 tonnes de saumon produites en 2015, au Chili, mais aussi en Norvège, pays d’origine de Cermaq et en Amérique du Nord juste derrière Marine Harvest. 

Yann KERVENO



Téléchargements