Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 23 janvier 2019 | espagne

Moins de sucre, de gras et de sel dans les aliments 


La ministre de la Santé María Luisa Carcedo a signé le 22 janvier 2019 une série d'accords avec les fédérations et associations représentant 398 entreprises "afin de réduire de 10% en moyenne le contenu en sucre, en graisses saturées et en sel des aliments et boissons", selon un communiqué de son ministère. 

Le plan concerne les boissons rafraîchissantes, nectars de fruits, pâtisserie, céréales de petit-déjeuner, soupes, charcuteries, biscuits, glaces, pains spéciaux sous emballage, plats préparés, produits laitiers et sauces. Un des objectifs concrets est par exemple la réduction de 13,8% du sel et de 10% des graisses saturées dans les chips.

"L'Espagne a l'un des taux d'obésité les plus élevés d'Europe", a assuré le ministère, en indiquant que 17% des adultes et 18% des enfants souffrent d'obésité. "L'obésité est peu fréquente (4,6%) dans les familles aux revenus mensuels de 2200 € et plus" tandis que "l'incidence est trois fois plus élevée (16%) quand les revenus sont plus faibles", selon l'enquête nationale sur la santé citée dans le communiqué.

Cyril BONNEL