Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 17 mai 2017 | alimentation animale

Natura Plus Ultra : levée de fonds de 12 millions d’euros en vue


La marque d’aliments pour chiens et chats Ultra Premium Direct veut doubler la capacité de production de son usine d’Agen et lancer une levée de fonds de grande ampleur. Objectif : dupliquer en Europe son modèle de vente directe par internet.


Comment se faire une place dans un marché dominé par de grands acteurs mondiaux tels que Mars, Nestlé, Colgate-Palmolive ou Affinity ? Mathieu Wincker, fondateur de Natura Plus Ultra Pet Food, semble avoir trouvé la solution. « Depuis ces dernières années, les consommateurs reviennent à des aliments avec des taux de protéines animales élevés et se détournent de produits avec trop de céréales, peu adaptés aux chiens et aux chats, qui sont avant tout des carnivores », explique l’entrepreneur agenais. Ils recherchent des produits de qualité, mais au meilleur prix.

Le marché est particulièrement important. En France, l’alimentation des chiens et chats représente deux milliards d’euros par an. Mathieu Wincker estime que la moitié est représentée par l’alimentation premium distribuée chez les vétérinaires, les jardineries et les animaleries. « Depuis une dizaine d’années, le marché des croquettes premium croît de 3 à 4% par an », souligne-t-il.

Proposer la qualité, moins chère que chez les distributeurs spécialisés

D’où son idée de lancer sa propre marque premium, et de la distribuer en direct par téléphone et internet, économisant au passage les marges des revendeurs. La société est lancée en 2014, et une unité de production basée à l’Agropole d’Agen est ouverte en mai 2016 pour un investissement de 2 millions d’euros. D’une capacité de 2 500 tonnes par an, l’objectif est désormais de passer à 5 000 tonnes avec une extension qui sera opérationnelle en 2019. Mathieu Wincker estime que le coût des travaux à 1,5 million d’euros.

Pour le financement, la société prévoit de recourir à de la dette bancaire, mais surtout à une levée de fonds prévue pour la fin 2017. « Les discussions sont en cours actuellement pour un financement de 12 à 15 millions d’euros », explique Mathieu Wincker. Les fonds seront surtout affectés à un développement de grande ampleur que l’entrepreneur voit au niveau européen. Le concept validé en France (la société a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros en 2016, multiplié par deux en un an), l’entreprise pourrait s’implanter en priorité sur les grands marchés du pet food premium que sont l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni. Pour chaque implantation, Natura Plus Ultra prévoit d’investir environ 1,5 million d’euros. Si tous ses projets se concrétisent, le fondateur de l’entreprise estime que son chiffre d’affaires total atteindra les 100 millions d’euros à un horizon de cinq ans.

Cyril Bonnel



Téléchargements