Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 21 juillet 2016 | afrique/investissements

Nestlé n'a pas l'intention de quitter le continent africain


Dans un entretien accordé au magazine Jeune Afrique le 13 juillet, Paul Bulcke, le patron du géant alimentaire, a fait le point sur la position du groupe sur le continent africain alors que des rumeurs il y a un an laissaient penser à son prochain désengagement. « Nous avons procédé à un ajustement par rapport à une usine en Afrique de l'Est, qui a touché en tout une soixantaine d'employés. Et nous en avons construit une autre (en Côte d'Ivoire, NDLR) qui a recruté 150personnes. Nous sommes en train de connaître une croissance en Afrique qui impliqueplus d'emplois.Maispar-ois nous sommes obligés de procéder à des ajustements et à des affinements. Cela a étépris comme une volonté de Nestlé de se désengager », a-t-il expliqué. Quant à la poursuite des investissements sur le continent africain, Paul Bulcke a souligné que « le rythme de 1 milliard de dollars en Afrique sur le s cinq dernières années était assez élevé, d'autant que cette somme ne concernait que le s usines. Nous investissons beaucoup plus pour le s marques et dans le s ressources humaines. Nous allons continuer, puisque nous y croyons ». En 2015, Nestlé a réalisé un chiffre d'affaires global de 88,8 Mrd CHF (81,5 Mrd€). En Afrique subsaharienne, le s ventes avaient baissé de 9% à 1,89 Mrd CHF (1,73 Mrd€). 

PDf



Téléchargements