Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 18 octobre 2017 | gestion de portefeuille

Pictet AM met le cap sur la nutrition


Le fonds Agriculture de Pictet Asset Management devient Pictet Nutrition pour être en phase avec sa politique d’investissement. La société de gestion est désormais plus attentive aux efforts en matière de nutrition réalisés par les entreprises dans lesquelles il investit.


Le fonds Pictet Agriculture (780 millions d’euros investis) s’intéresse de plus en plus à la nutrition, d’où l’idée de changer son nom pour être davantage en accord avec sa politique d’investissement. « Depuis 2016, nous avons profondément modifié nos investissements dans les valeurs de la filière alimentaire au profit de celles qui sont attentives aux enjeux de la nutrition, de la qualité et de l’environnement », explique Cédric Lecamp, gérant du fonds Pictet Nutrtion.

« Depuis 2 à 3 ans, sa gestion a évolué, dans le sens d’une réduction des semences et engrais, plus cycliques et corrélées aux matières premières agricoles », détaille Pictet AM. Aujourd’hui, par exemple, le fonds n’a plus de position dans les engrais. Il n’investit pas non plus dans les matières premières agricoles et ne spécule pas sur les pénuries alimentaires. Dans le même esprit, il limite ses achats de valeurs ayant une activité dans les OGM et se tient éloigné de celles qui dégradent l’environnement.

« Notre objectif consiste à accompagner les entreprises vers la transition alimentaire ; ainsi, nous sommes particulièrement attentifs aux mesures de gouvernance nutritionnelle que les entreprises prennent en interne et à l’implication réelle du management sur les objectifs en matière de nutrition », poursuit Cédric Lecamp. Cela s’est traduit rapidement dans la politique d’investissement, puisque à présent 33 % du fonds sont investis dans des valeurs du domaine de la nutrition, 40 % dans la transformation et la distribution et 25 % dans l’agriculture. Or, avant 2016, le secteur agricole représentait 40 % du portefeuille.

À côté des grandes entreprises comme Nestlé ou Danone, le fonds investit aussi dans des valeurs de taille plus modeste, y compris des start-up de la foodtech. Au total, Pictet compte 55 positions dans son portefeuille.

Cyril Bonnel



Téléchargements