Mercredi 06 février 2019

Pour Bordeaux, le divorce entre vignerons et vendeurs de phytos est consommé

« Les vendeurs de produits phytosanitaires ne sont plus pour nous des décideurs, mais de simples fournisseurs. Ils n’ont plus à nous dire que nous allons à la catastrophe dès que nos vignes sont frappées par un pathogène », a déclaré (...)
L’accès à cet article est réservé aux abonnés.

Téléchargements