Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 19 septembre 2018 | nutrition

Première édition de la Semaine du petit déjeuner


Le Collectif du petit déjeuner lance la première édition de la Semaine du petit déjeuner du 1er au 5 octobre. Cette opération s’adresse aux collégiens et sera organisée cette année à titre expérimental dans une dizaine d’établissements pilotes situés dans le 20e arrondissement de Paris et en Alsace, a annoncé le Collectif le 18 septembre.

Les collégiens seront invités à « organiser l’opération Mission sauver le petit déjeuner des collégiens : une grande enquête ludique menée par les collégiens eux-mêmes. Les établissements participants se verront remettre par les partenaires du Collectif tous les produits nécessaires à l’organisation de petits déjeuners », explique le communiqué.

Le Collectif, qui rassemble Unijus, la Confédération nationale de la boulangerie française, la Chambre syndicale française de la levure, Syndilait et le Cniel veut, de cette façon, lutter contre la désaffection des adolescents vis-à-vis du repas matinal.

Ainsi, près de 2 adolescents (12/17 ans) sur 5 sautent le petit déjeuner au minimum une fois par semaine, selon l’étude du Credoc sur les comportements et consommations alimentaires en France (CCAF 2016). Le petit déjeuner continental est en perte de vitesse puisque seulement 39% des 12/17 ans consomment une boisson ou un fruit accompagné de pain, de biscottes ou de viennoiseries contre encore 43% en 2013. Quant au lait ou aux tartines, ils sont de moins en moins présents sur la table des adolescents, qui privilégient les viennoiseries, les biscuits et les pâtisseries : on les retrouve désormais dans 41% de leurs petits déjeuners (CCAF 2016), contre 36% trois ans auparavant.

Cyril Bonnel



Téléchargements