Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 10 février 2021

Surpayer ou pas


Le projet de vente par le fonds Ardian de sa participation dans Prosol, le holding de tête de Grand Frais, n’est un secret pour personne. Et ce même si tous ceux qui entourent l’enseigne fondée en 1992 par Denis Dumont, cultivent savamment le secret. Le dossier circule parmi les financiers et autres spécialistes du secteur depuis l’automne, et avec lui toutes sortes de rumeurs, tant sur l'identité des potentiels repreneurs, que sur le prix demandé. Plusieurs sources évoquent un montant compris entre 3 et 4 milliards d’euros, pas moins ! De quoi limiter le nombre des candidats.

Les vraies fausses rumeurs prêtant à Carrefour l'intention d'acheter ont d'ailleurs très vite fait pschitt ! Les yeux continuent alors de se tourner vers 2MX Organic, la société fondée en décembre par le trio Neil/Pigasse/ Zouari pour réaliser des acquisitions dans la production et la distribution de biens de consommation durables. Si 2MX indiquait pouvoir réaliser une première acquisition d’un montant allant de 1,5 à un peu plus de 2 milliards d’euros, certains croient savoir que ses fondateurs pourraient aller un peu plus loin... On n’en doute pas.

En dépit de la pandémie de Covid-19, le marché des fusions-acquisitions n’a pas souffert de la crise en 2020. Et les professionnels restent très confiants pour 2021. Il y aura toujours des affaires à faire et les investisseurs ne manquent pas de liquidités. Mais est-ce suffisant pour accepter de surpayer une opération ?

Perrine Delfortrie



Téléchargements