Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 09 mai 2019

Tereos demande aux auteurs de la plainte au parquet antiterroriste de démissionner


Une plainte contre X pour « actes de terrorisme et complicité d’actes de terrorisme » avait été déposée le 19 mars au sujet de livraisons par Tereos de sorbitol retrouvées en Syrie. Cette plainte, classée sans suite, émane d’adhérents de la coopérative. Le conseil de surveillance de Tereos a demandé le 18 avril aux auteurs de ces accusations de démissionner. « Ces huit personnes ont mis gravement en danger les coopérateurs et les salariés en accusant Tereos », selon un communiqué. « La réputation de Tereos a été durablement entachée, en France comme à l’international », déplore le groupe. Tereos avait par ailleurs réagi en déposant plainte pour dénonciation calomnieuse et une audience se tiendra le 4 juin. Sont notamment cités à comparaître les trois frondeurs pour lesquels la justice a suspendu le 20 décembre l’exclusion de la coopérative.

Matthieu BROCART



Téléchargements