Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 12 décembre 2018 | sucre

Tereos : le HCCA tente une nouvelle fois de résoudre le conflit


Le Haut Conseil à la coopération agricole (HCCA) demande à Tereos d'examiner la demande d'assemblée générale extraordinaire formulée par une partie de ses coopérateurs, dans une lettre adressée au groupe le 20 novembre et rendue publique le 30 novembre. Avec cette « proposition », le HCCA, autorité morale du secteur, tente de résoudre la crise de gouvernance qui agite depuis des mois le premier groupe sucrier français. Le président du HCCA Henri Nallet avait échoué lors d'une première tentative de médiation entre Tereos et trois betteraviers frondeurs, exclus du conseil de surveillance pour avoir contesté la stratégie et la gouvernance du groupe. Ces derniers réclament, via une pétition qui réunit selon eux plus de 2 500 des 12 000 planteurs de betteraves de Tereos, une assemblée générale pour nommer un nouveau conseil de surveillance, dès décembre, conformément aux statuts de l'établissement coopératif. A l'heure actuelle, seul un tiers de celui-ci doit être réélu en juin prochain, lors de la prochaine assemblée générale plénière.

Dans sa lettre, la direction du HCCA demande « aux deux parties au conflit d'en sortir le plus rapidement possible », notamment en choisissant « d'un commun accord un tiers de confiance qui vérifie que les signataires de la demande d'AG sont bien adhérents à Tereos » et, si le nombre de demandes requis est atteint, de convoquer sous un mois une assemblée générale. Le « gardien des principes coopératifs », qui indique avoir reçu 2 598 demandes de convocation d'une assemblée générale de Tereos, estime n'avoir « pas la possibilité de vérifier la qualité des signataires, ni le pouvoir d'imposer la tenue d'une AG ».

 « Dans un souci d'apaisement », M. Nallet a indiqué avoir demandé au responsable de la section juridique du HCCA, Me Samuel Crevel, de lui remettre sa démission, en raison de sa qualité d'avocat de Tereos, selon un communiqué du HCCA.

Le conseil de surveillance salue les réélections de démissionnaires

A l’issue de trois assemblées de région au sein de Tereos, le conseil de surveillance a salué le 5 décembre les réélections de démissionnaires comme conseillers de section. 73 % des nouveaux élus les 3, 4 eou 5 décembre avaient démissionné en juillet, selon un communiqué. Le conseil de surveillance se dit « heureux de retrouver les élus sortants au sein des instances de Tereos ». 70 postes de conseillers de région (sur 172) restaient vacants depuis cet été, après une vague de démissions. Tereos annonce une réunion en janvier de tous les conseillers des six sections afin d’évoquer, « dans un esprit de rassemblement, les enjeux liés à la vie de la coopérative et à la situation sur ses marchés ».

JCD (Agra Presse)



Téléchargements