Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 28 mars 2018 | afrique du sud

Tiger Brands dans la tourmente


Tiger Brands reste bien seule dans la tourmente dans la listeria en Afrique du Sud. RCL, l’autre entreprise mise en cause a en effet été lavée de tout soupçon suite à des analyses réalisées par un laboratoire français. Les deux usines de Tiger Brands, fermées par précaution, restent donc les seules aujourd’hui suspectées d’avoir rendu malade près de 1 000 personnes et d’en avoir tué 180 en un an. Le géant sud-africain a pris la décision de fermer une troisième usine à Pretoria, en vertu du principe de précaution, à la suite de la découverte de nouvelles traces de listeria « inférieures aux standards admis » selon l’entreprise. Tiger Brands aurait perdu 3 M$ (2,41 M€) dans cette affaire et doit faire face à deux class-actions qui lui réclament 35 M$ (28 M€). RCL a affirmé que la combinaison du rappel des produits suspectés et l’arrêt de son usine lui avait déjà coûté 75 millions de rands (5,7 M€).

Yann KERVENO



Téléchargements