Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Jeudi 20 janvier 2011 | aides culinaires/investissement

Titok pousse les murs


Titok, spécialiste des préparations culinaires déshydratées basé aux Sables d’Olonne (85) investit 1,5 M EUR dans une extension et quatre nouvelles lignes de production. La PME veut doubler son chiffre d’affaires (5 M EUR en 2009/2010) d’ici à trois ans.


Initialement négociant en préparations culinaires déshydratées (fonds de sauces, potages, desserts…) et barres énergétiques, Titok s’est lancé dans la fabrication en 2002. La PME des Sables d’Olonne, qui emploie 30 personnes investit actuellement pour tripler ses capacités de production. Une extension de 1 000 m2 est prévue, portant la surface à 3 000 m2 (1 M EUR d’investissement) pour accueillir 4 nouvelles lignes de production (500 000 EUR d’investissement), contre 2 actuellement, toutes dédiées aux bases poudre. Une dizaine de recrutements est prévue dans les trois ans pour la production. « Le nouvel outil devrait être opérationnel pour la fin de l’année. Selon l’activité, on organisera un passage de témoin entre l’outil actuel et celui de demain », explique Christophe Landais, le dirigeant.

Une activité en forte croissance
Titok produit pour la RHF, des mélanges à façon pour l’industrie, pour la GMS et pour la nutrition sportive. Outre des produits sous MDD, l’entreprise a développé ses propres marques. Titok, jusqu’ici dédié à la RHF, est actuellement lancée en GMS avec des fonds de sauce et MX3 est dédiée à la nutrition sportive, segment sur lequel l’entreprise a notamment développé une gamme bio, qui a nécessité deux ans de développement.
« Depuis 2 ou 3 ans, on enregistre une croissance annuelle de 30 %, explique Christophe Landais. Cet investissement a pour but d’anticiper la croissance. Nous avons réalisé 5 M EUR de chiffre d’affaires en 2009/2010, nous visons 6 M EUR sur l’exercice en cours et un doublement de l’activité à 3 ans. » Face à un marché dominé par de grandes multinationales en GMS et en RHF notamment, la PME joue la carte de la souplesse, de la largeur de gamme et de la créativité. Elle souhaite aussi se développer à l’export, où elle développe des marchés en nutrition sportive dans les pays d’Europe du Nord.
MD