Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 08 avril 2020

UE/Royaume-Uni : la question de la prolongation de la période de transition de plus en plus pressante


Compte tenu des perturbations causées par la pandémie de coronavirus, la question de l’extension de la période de transition de la sortie du Royaume-Uni de l’UE (qui se termine le 31 décembre 2020) se fait de plus en plus pressante. La Commission européenne et le gouvernement britannique ont eu un nouvel échange le 30 mars en vidéoconférence dans le cadre du comité mixte sur la mise en œuvre de l’accord de retrait entré en vigueur le 1er février et ont acté le lancement de six comités spécialisés sur les éléments clefs de l’accord de retrait. Les parties ont notamment convenu qu'« il est urgent de présenter un calendrier détaillé et de prendre les mesures nécessaires, par exemple en préparant l’introduction de procédures douanières pour les marchandises entrant en Irlande du Nord en provenance de Grande-Bretagne ». Mais la question de la prolongation de la période de transition « n’a pas été discutée », a indiqué la Commission européenne. « C’est pourtant la seule chose responsable à faire », estime le groupe démocrate-chrétien (PPE) au Parlement européen. Mais la balle est dans le camp britannique qui devra présenter une demande officielle de prolongation avant fin juin. Chose qu’à ce stade, le Royaume-Uni refuse de faire.

(AG)



Téléchargements