Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 16 janvier 2019 | santé

Vin & Société prête à renforcer ses actions contre « les usages nocifs de l’alcool »


L’association de la filière viticole sur les sujets sociétaux Vin & Société est prête à « renforcer ses actions contre les usages nocifs de l’alcool, sans que son produit, le vin, et sa consommation modérée, ne soient stigmatisés ». Elle approuve ainsi, à travers un communiqué diffusé le 9 janvier, le Plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022 validé par le Premier ministre le 19 décembre 2018 et rendu public par la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives le 8 janvier. La mission rappelle sur la page d’accueil de son site que « si le vin est la boisson la plus consommée en France, il l’est peu parmi les 15-25 ans ». La bière et les alcools forts sont davantage consommés par les jeunes. Le plan 2018-2022 s’articule autour de six grands défis, dont « protéger dès le plus jeune âge », « mieux répondre aux conséquences des addictions pour les citoyens et la société » et « renforcer les connaissances et favoriser leur diffusion ».

Cyril BONNEL



Téléchargements