Imprimer cet articleEnvoyer à un ami

Bridor accélère sur le pain


Le groupe Le Duff veut développer ses ventes de pain surgelé, marché sur lequel il estime que son potentiel de développement est important. Il a ainsi investi 25 millions d'euros dans une nouvelle usine Bridor à Louverné (53), qui pourrait être rapidement agrandie.


BRIDOR, la filiale du groupe Le Duff spécialisée dans la viennoiserie et la panification surgelées, veut développer fortement son activité boulangerie avec sa nouvelle usine de Louverné (53), inaugurée vendredi 27 juin. Un investissement de 25 millions d'euros, qui pourrait être complété par une deuxième tranche rapidement (les demandes d'autorisation sont en cours) (1). Sur les quelque 400 millions d'euros de chiffre d'affaires de Bridor, 70 % sont actuellement réalisés avec la viennoiserie. « Nous sommes très bien positionnés sur la viennoiserie, en revanche, nous avons un fort potentiel de développement sur le pain », explique un cadre de l'entreprise. Le site de Louverné, qui est justement dédié au pain, compte déjà une ligne de production et devrait progressivement accueillir toutes les fabrications de pain du groupe en France. Il emploie aujourd'hui 40 personnes, contre 700 à Servon sur Vilaine (35), site historique arrivé à saturation.

UNE STRATÉGIE D'EXPORTATION

« Le site de Louverné est destiné à recevoir toute la croissance nouvelle de Bridor », explique Bruno Rousseau, directeur général. La société mise sur le pain à la française pour accélérer ses ventes, en France et à l'export (75 % de l'activité est déjà réalisée à l'international). « Tous les produits avec la finesse française seront exportés, martèle Louis Le Duff. Le savoir-faire local sur la matière première et la fabrication font une différence fondamentale sur la qualité des produits. » Il faut dire que Bridor mise sur la qualité, justement, avec des licences Frédéric Lalos (Meilleur ouvrier de France) et Le Nôtre, et des process de fabrication conçus pour reproduire industriellement la qualité artisanale. Bridor compte six implantations industrielles au total : deux sites de production en France, deux terminaux de cuisson à destination de l'hôtellerie restauration et du catering (Garonor et Londres) et deux sites de production en Amérique du Nord pour des produits de boulangerie pâtisserie française revus à la manière américaine (Montreal et Philadelphie, ce second site devant être agrandi). La société emploie 1 300 personnes et l'enveloppe d'investissement sur 2012-2017 s'élève à 125 millions d'euros. Le groupe Le Duff, connu pour ses nombreuses enseignes de restauration (Brioche Dorée, Del Arte, Brueg-gers...) annonce 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires et emploie 18 000 équivalent temps plein.

(1) La première tranche du site de Louverné occupe une surface de 10 500 m2 sur 17 hectares. A Servon sur Vilaine, l'usine fait 42 000 m2 sur 10 hectares.

MD