Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 31 janvier 2018 | belgique

Carrefour  : le plan social touchera 1 200 postes


Deux jours après l’annonce du plan de transformation de Carrefour par son p.-d.g. Alexandre Bompard, qui prévoit 2 400 suppressions de postes dans les sièges d’Ile-de-France, la filiale belge a fait part des profonds changements qui vont l’affecter (Agra Alimentation du 25 février 2018). Dans un communiqué du 25 janvier, elle indique qu’elle va se séparer « au maximum de 1 233 personnes dont 1 053 au sein des hypermarchés et 180 au siège de Carrefour Belgique », soit plus de 10 % de ses effectifs dans le pays.

Ce plan social « est indispensable pour réduire les coûts et investir fortement dans les secteurs d’avenir créateurs de valeur », a justifié Carrefour Belgique citant « le digital, les services, le bio, le frais et les marques propres Carrefour ».

En Belgique, « la concurrence se diversifie et s’intensifie » dans la grande distribution, a fait valoir la filiale. Et d’ajouter : « Les consommateurs belges modifient leur comportement d’achat en se tournant davantage vers les sites de commerce en ligne – principalement étrangers. En 2017, les Belges ont également moins consommé ».

Le groupe va fermer deux hypermarchés à Angleur dans la banlieue de Liège et à Genk, en restructurer une quarantaine en augmentant leurs horaires d’ouverture notamment, ouvrir 30 nouveaux supermarchés et magasins de proximité et 70 nouveaux points de retraits pour les commandes passées sur internet.

Cyril Bonnel



Téléchargements