Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 29 mars 2017 | surgelés

Le sort de Picard toujours en suspens


Comme l’annonçait Agra Alimentation dans son édition du 22 février 2017, le suisse Aryzta réfléchi à une éventuelle cession de sa filiale française Picard. Ce projet fait suite à l’avertissement sur les résultats lancé par Aryzta en janvier dernier et confirmé par l’annonce d’un recul de 22 % du bénéfice net au premier semestre. Selon Reuters, Rothschild & Co à qui Aryzta a confié un mandat, étudie différentes options stratégiques, y compris une introduction en Bourse. Le groupe de boulangerie industrielle détient une participation de 49 % dans le capital de Picard depuis 2015, aux côtés de Lion Capital, toujours majoritaire avec 51 %. Avec 920 magasins environ en France, le spécialiste des produits surgelés affiche des ventes annuelles de 1,4 Mrd€.

Perrine DELFORTRIE



Téléchargements