Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mercredi 19 septembre 2018

Une belle mariée ?


Labeyrie ne donne plus de date pour son introduction en Bourse, bien que le projet reste d’actualité. Il est vrai qu’à force de dire "je vais le faire", personne n’y croit plus… Un retour puisque la société était cotée sur feu le Second Marché entre 1999 et 2002, avant le rachat par le fonds de private equity Industri Kapital sur la base d’une valorisation de 193 millions d’euros, qui l’a ensuite revendue deux ans plus tard au groupe islandais SIF pour 332 millions.

Mais ceci est de l’histoire ancienne. La société a depuis beaucoup grossi et grandi à coup de nombreuses opérations de croissance externe. Aujourd’hui, Labeyrie pèse un peu plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires, avec des positions de numéro un dans le saumon fumé et le foie gras en GMS France.

Le fonds PAI Partners qui est entré en 2014 dans le holding de tête de Labeyrie Fine Foods en prenant une participation de 43 % identique à celle de la coopérative Lur Berri, profiterait de cette introduction en Bourse pour sortir du capital. Une opération qui devrait également permettre à l’entreprise de lever des fonds pour poursuivre ses ambitions de développement, notamment à l’international.

Reste à trouver un bon niveau de valorisation. À n’en pas douter, PAI a une idée très précise sur le sujet. Sujet qu’il se garde bien de partager. Toujours est-il que le départ précipité en novembre 2016 de Xavier Govare, l’ancien président de Labeyrie, après 27 ans de maison n’était pas étranger à tout ceci. La déception sur les résultats du groupe sur fond de crise aviaire et de perte de vitesse dans le saumon a sans doute cristallisé des désaccords avec les actionnaires sur les moyens d’améliorer les ratios financiers.

Aujourd’hui, la mission assignée au nouveau président Frédérick Bouisset est très claire : faire fortement progresser le chiffre d’affaires dans les trois prochaines années. De quoi rendre la mariée plus belle avant d’envisager véritablement, cette fois, une entrée en Bourse ?

Perrine Delfortrie



Téléchargements